Top

Cet article (signé par Dominique Bénard) est paru dans La Presse de la Manche du 23.07.2008

Original publié dans La Presse de la Manche
Mer
23
Juil

Championnats de France 2008 jeunes à Lyon – Les Manchoises au sommet 

23 juillet 2008 - Publié par

Le grand jour de Mauréna Séga (AS Tourlaville) championne de FRance espoirs en longueurSur les meilleurs résultats des athlètes de la Manche (médailles, finalistes, demi-finalistes sur les courses et dans les 12 premiers sur les concours), 10 sur 13 ont été obtenus par les filles.

A toute princesse, tout honneur. Mauréna Séga (AS Tourlaville) décroche le titre de championne de France au saut en longueur espoirs. Pour la première fois, elle passe la barre mythique des 6 mètres. Elle pulvérise son ancien record de 26 centimètres, mais celui-ci ne sera pas homologué pour 0,4 m de vent de trop.

« Je ne réalise pas encore. C’est très fort cette joie sur l’instant, mais je ne peux pas m’exprimer vraiment sur cette victoire. C’est l’aboutissement du travail accompli. Cela fait longtemps que j’espérais passer cette distance mais je n’arrivais pas à avoir de marques correctes. Soit je mordais, soit j’étais trop loin de la planche. C’est arrivé le jour J, c’est l’un des plus beaux jours de ma vie. »

Mauréna aura su tirer profit de l’absence de la grandissime favorite, Eloise Lesueur, qui s’était blessée la veille alors qu’elle avait sauté après s’être qualifiée, ce qui est strictement interdit par le règlement. Elle avait bénéficié de l’influence de son entraîneur, celui de Ladji Doucouré, Renaud Longuévre. Mais l’adage sera vérifié, les absents ont eu tort et le palmarès retiendra que c’est Mauréna qui a été championne de France en 2008.

Autre sourire sur le podium, celui de Chloé Traisnel (MACS Coutances). La grande sauteuse en hauteur coutançaise confirme sa qualité de battante lors des Championnats de France. C’est sa quatrième médaille consécutive lors du rendez-vous national. Peu en vue sur les concours de l’année, au désespoir de son coach Fabrice Guézais, elle allait conduire son épreuve de manière formidable puisqu’elle passait sans encombre toutes ses barres de 1,60 m à 1,71 m au premier essai. Ce qui satisfaisait Fabrice. Elle échouait à 1,74 m avec une très belle tentative à son premier essai, mais pouvait faire flotter sur la troisième marche du podium l’étendard normand de J.P. Edeline.

Du bronze pour Aurore Guérin

Aurore Guérin (ACO Sourdeval) l’espérait secrètement, elle aussi revient de Lyon avec une breloque de bronze autour du cou. Pas trop émoussée par une parodie de qualification : deux courses furent organisées pour éliminer une fille, elle n’avait pas trop puisé dans ses réserves pour prendre cette superbe place sur le podium du 1 500 m juniors. Déjà brillante l’an passé au cross, et l’été dernier au 1 500 m et 3 000 m à Narbonne, elle se pose comme candidate de meilleure spécialiste de demi-fond de la région. Elle n’a pas eu de médaille, mais « si les petits cochons ne la mangent pas », cela arrivera sûrement dans un avenir proche.

Chloé Mériel (AS Tourlaville) revient de son périple de Parilly avec deux places de finalistes, une 8ème place au 100 m et une 5ème au 200 m avec un record personnel de 12″23 sur la plus courte des distances.

Mylène Nobis (MACS Granville) est aussi une habituée des places d’honneur aux France. Elle termine 8ème du 3 000 m juniors en devançant nettement la 9ème, mais ne pouvant faire illusion pour le podium.

Maxime Lebaron (AS Tourlaville) pourrait avoir la palme de la régularité au marteau espoirs. C’est son 6ème concours de l’année entre 57 et 58 m. Dans ses marques habituelles, il décroche une très belle 6ème place.

Norbert Nicolet (MACS Coutances) disputait ses premiers championnats de France jeunes. Pour un essai, ce fut un coup de maître. Deux records battus au javelot et au poids cadets, une place de finaliste au marteau et dans le concours final au poids.

Pour sa première année d’existence, le MACS du président Michel Traisnel, présent à la tête des supporters du club, pouvait s’enorgueillir de revenir du séjour rhodanien avec une médaillée, trois finalistes et une finaliste B. Pas mal en étant venu avec cinq qualifiés.

Mathilde Beaumier, sa sprinteuse, sous les yeux de sa famille, réussissait aussi ses France en prenant la 2ème place de la finale B du 200 m cadettes en 25″98.

A noter pour conclure, l’accès en demi-finale de Mauréna Séga au 100 m en 12″07, la finale B tronquée d’Aurélie Néhou au 400 m haies en ayant battu le record de Basse-Normandie espoirs en 62″23, avant de perdre toute chance en finale avec un violent choc sur la 8ème haies, et les records personnels de Marjorie Rolland et Corinne Duquesne de l’EACQ au 1 500 m espoirs en 4′ 47″40 et 28′ 57″00 au 5 000 m marche cadettes.

Mauréna Séga en équipe de France espoirs

Championne nationale, la Tourlavillaise représentera la France lors d’un match triangulaire opposant l’Espagne, la République Tchèque, les 2 et 3 août à Lingolsheim en Alsace.

Merci de laisser un commentaire...

Si vous souhaitez qu'une image personnalisée soit associée à votre commentaire, vous pouvez vous définir ici un gravatar ("Globally Recognised Avatar") qui vous suivra partout sur Internet. Et c'est gratuit !

Athle Vtran - le site de ceux qui aiment l'athl